Dénouement des Jeux Olympiques d&#8217 ;été présentés à Athènes

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il s&#8217 ;agit d&#8217 ;un résultat légèrement inférieur à celui des Jeux olympiques de Sydney, en 2000, alors que le Canada avait remporté 14 médailles, dont trois d&#8217 ;or. Cette récolte à la baisse et l&#8217 ;absence de médaillés canadiens dans des disciplines comme la natation et l&#8217 ;athlétisme relancent le débat sur le programme olympique et le financement que le gouvernement devrait accorder au développement des athlètes d&#8217 ;élite. Les trois Canadiens qui ont eu accès à la plus haute marche du podium sont Kyle Shewfelt (gymnastique), Lori-Ann Muenzer (cyclisme) et Adam van Koeverden (kayak). Chez les Québécois, le plongeur Alexandre Despatie, au tremplin de trois mètres, et Marie-Hélène Prémont, une spécialiste du vélo de montagne, ont été les seuls à récolter l&#8217 ;argent. Enfin, toujours chez les Québécois, soulignons les médailles de bronze d&#8217 ;Émilie Heymans, en plongeon synchronisé avec Blithe Hartley, et de la kayakiste Caroline Brunet. Âgée de 35 ans, cette dernière annonce sa retraite de la compétition après une impressionnante carrière au cours de laquelle elle a remporté une kyrielle de titres mondiaux et trois médailles olympiques, dont l&#8217 ;argent à Atlanta, en 1996, et à Sydney, en 2000. Selon Brunet : « Ça fait longtemps que je sais que c&#8217 ;est la fin après les Jeux. J&#8217 ;ai hâte de passer à autre chose. »Il s&#8217 ;agit d&#8217 ;un résultat légèrement inférieur à celui des Jeux olympiques de Sydney, en 2000, alors que le Canada avait remporté 14 médailles, dont trois d&#8217 ;or. Cette récolte à la baisse et l&#8217 ;absence de médaillés canadiens dans des disciplines comme la natation et l&#8217 ;athlétisme relancent le débat sur le programme olympique et le financement que le gouvernement devrait accorder au développement des athlètes d&#8217 ;élite. Les trois Canadiens qui ont eu accès à la plus haute marche du podium sont Kyle Shewfelt (gymnastique), Lori-Ann Muenzer (cyclisme) et Adam van Koeverden (kayak). Chez les Québécois, le plongeur Alexandre Despatie, au tremplin de trois mètres, et Marie-Hélène Prémont, une spécialiste du vélo de montagne, ont été les seuls à récolter l&#8217 ;argent. Enfin, toujours chez les Québécois, soulignons les médailles de bronze d&#8217 ;Émilie Heymans, en plongeon synchronisé avec Blithe Hartley, et de la kayakiste Caroline Brunet. Âgée de 35 ans, cette dernière annonce sa retraite de la compétition après une impressionnante carrière au cours de laquelle elle a remporté une kyrielle de titres mondiaux et trois médailles olympiques, dont l&#8217 ;argent à Atlanta, en 1996, et à Sydney, en 2000. Selon Brunet : « Ça fait longtemps que je sais que c&#8217 ;est la fin après les Jeux. J&#8217 ;ai hâte de passer à autre chose. » Source : La Presse, 30 août 2004, p.1 et A2, Cahier Sports S1 à S11.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...