Dépôt d’un projet de loi permettant l’ouverture des commerces le dimanche

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La nouvelle loi concerne l’ensemble des commerces qui pourront ouvrir leurs portes jusqu’à 17 heures le dimanche, à l’exception des restaurants, dépanneurs et librairies qui peuvent ouvrir en tout temps. Le ministre Tremblay ne peut toutefois la faire passer rapidement puisqu’il se frotte à l’opposition du Parti québécois (PQ) qui réclame davantage d’informations sur les conséquences de ces nouvelles heures d’ouverture.La nouvelle loi concerne l’ensemble des commerces qui pourront ouvrir leurs portes jusqu’à 17 heures le dimanche, à l’exception des restaurants, dépanneurs et librairies qui peuvent ouvrir en tout temps. Le ministre Tremblay ne peut toutefois la faire passer rapidement puisqu’il se frotte à l’opposition du Parti québécois (PQ) qui réclame davantage d’informations sur les conséquences de ces nouvelles heures d’ouverture. Source : La Presse, 26 novembre 1992, p.A1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...