Dépôt d’un projet de loi proposant l’augmentation de la taxe de luxe

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le projet de loi, qui est très médiatisé, attire des foules au Parlement. Les Libéraux s’opposant à la proposition d’augmenter la taxe de luxe, appuient Godbout qui juge que « la taxe nouvelle chassera le commerce et l’industrie de la province ». Le gouvernement déclare que la taxe ne sera levée qu’une fois les pouvoirs fiscaux, récemment attribués au gouvernement fédéral, redonnés aux provinces. Les amendements de l’Opposition seront rejetés et le projet passera finalement en troisième lecture.Le projet de loi, qui est très médiatisé, attire des foules au Parlement. Les Libéraux s’opposant à la proposition d’augmenter la taxe de luxe, appuient Godbout qui juge que « la taxe nouvelle chassera le commerce et l’industrie de la province ». Le gouvernement déclare que la taxe ne sera levée qu’une fois les pouvoirs fiscaux, récemment attribués au gouvernement fédéral, redonnés aux provinces. Les amendements de l’Opposition seront rejetés et le projet passera finalement en troisième lecture. Source : Le Devoir, 25 mai 1945, p.1

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...