Déroulement d’un accident routier impliquant le premier ministre du Québec, René Lévesque

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Selon l’enquête, la victime, Edgar Trottier, était étendue sur la chaussée lorsqu’elle a été frappée par la voiture du premier ministre sur le chemin de la Côte-des-neiges. Les policiers de la Communauté urbaine de Montréal ne formuleront aucune accusation à l’endroit de René Lévesque
, mais l’incident défraiera les manchettes des journaux du Québéc pendant plusieurs jours. Le fait que le premier ministre lui-même, et non son chauffeur, ait été au volant du véhicule, fait l’objet de plusieurs commentaires.Selon l’enquête, la victime, Edgar Trottier, était étendue sur la chaussée lorsqu’elle a été frappée par la voiture du premier ministre sur le chemin de la Côte-des-neiges. Les policiers de la Communauté urbaine de Montréal ne formuleront aucune accusation à l’endroit de René Lévesque
, mais l’incident défraiera les manchettes des journaux du Québéc pendant plusieurs jours. Le fait que le premier ministre lui-même, et non son chauffeur, ait été au volant du véhicule, fait l’objet de plusieurs commentaires. Source : La Presse, 7 février 1977, p.1 et A6.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...