Des nouvelles de Saint-Aimé, dans la Montérégie, en bordure de la Yamaska

, par Jean Provencher

Il est probable que la débâcle causera ici des dommages considérables. L’eau est montée beaucoup plus qu’à l’ordinaire et a submergé déjà l’engin de la scierie Ledoux. On craint que les billots, etc., qui se trouvent dans l’eau et la glace soient entraînés. La Patrie (Montréal), 3 avril 1907. Mais à voir ici les […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/04/0...