Dévoilement d’un important remaniement ministériel à Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il s’agit du plus important remaniement ministériel jamais vu à Québec alors que le premier ministre Landry dévoile un conseil des ministres comptant 32 ministres et quatre secrétaires d’État. Parmi les nominations les plus commentées, soulignons celle de François Legault, qui s’occupera dorénavant de la Santé et des Services sociaux, et celle de Sylvain Simard, qui prendra la place de Legault à l’Éducation et à l’Emploi. Pauline Marois se voit pour sa part offrir le ministère de l’Industrie et du Commerce, poste qu’elle convoitait depuis quelque temps déjà. Rémy Trudel devient pour sa part le nouveau ministre d’État à la Population et aux Affaires autochtones ce qui comprend, de plus, les Relations avec les citoyens et l’Immigration, dont le nouveau ministre délégué est André Boulerice.Il s’agit du plus important remaniement ministériel jamais vu à Québec alors que le premier ministre Landry dévoile un conseil des ministres comptant 32 ministres et quatre secrétaires d’État. Parmi les nominations les plus commentées, soulignons celle de François Legault, qui s’occupera dorénavant de la Santé et des Services sociaux, et celle de Sylvain Simard, qui prendra la place de Legault à l’Éducation et à l’Emploi. Pauline Marois se voit pour sa part offrir le ministère de l’Industrie et du Commerce, poste qu’elle convoitait depuis quelque temps déjà. Rémy Trudel devient pour sa part le nouveau ministre d’État à la Population et aux Affaires autochtones ce qui comprend, de plus, les Relations avec les citoyens et l’Immigration, dont le nouveau ministre délégué est André Boulerice. Source : Le Devoir, 31 janvier 2002, A1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...