Dévoilement d’un verdict condamnant Rock « Moïse » Thériault à la prison à vie

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Thériault s’est lui-même reconnu coupable d’une accusation de meurtre au deuxième degré sur la personne de Solange « Rachel » Boilard, une de ses ex-disciples. Il s’était d’ailleurs déjà fait connaître au Québec à la fin des années 70 alors qu’il avait prédit l’imminence de la fin du monde. Après s’être réfugié avec ses disciples sur le mont Éternel, en Gaspésie, « Moïse » Thériault avait quitté la province pour l’Ontario au cours des années 80. Ses agissements et ceux des membres de sa secte, seront racontés dans le livre « L’alliance de la brebis » qu’écrira en 1993 une de ses anciennes victimes, Gabrielle Lavallée.Thériault s’est lui-même reconnu coupable d’une accusation de meurtre au deuxième degré sur la personne de Solange « Rachel » Boilard, une de ses ex-disciples. Il s’était d’ailleurs déjà fait connaître au Québec à la fin des années 70 alors qu’il avait prédit l’imminence de la fin du monde. Après s’être réfugié avec ses disciples sur le mont Éternel, en Gaspésie, « Moïse » Thériault avait quitté la province pour l’Ontario au cours des années 80. Ses agissements et ceux des membres de sa secte, seront racontés dans le livre « L’alliance de la brebis » qu’écrira en 1993 une de ses anciennes victimes, Gabrielle Lavallée. Source : La Presse, 20 janvier 1993, p.A5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...