Dévoilement des résultats officiels de l’élection municipale tenue à Montréal le 15 décembre 1936

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Raynault, qui compte maintenant 56 411 votes, n’a perdu que 24 voix au cours de cet exercice. Son plus proche rival, l’ex-maire Camillien Houde, doit pour sa part se contenter de 52 555 votes. L’assermentation de Raynault a lieu le 7 janvier. Les conseillers élus se réuniront pour leur part le 11 janvier afin de déterminer la composition de l’exécutif. Raynault, qui compte maintenant 56 411 votes, n’a perdu que 24 voix au cours de cet exercice. Son plus proche rival, l’ex-maire Camillien Houde, doit pour sa part se contenter de 52 555 votes. L’assermentation de Raynault a lieu le 7 janvier. Les conseillers élus se réuniront pour leur part le 11 janvier afin de déterminer la composition de l’exécutif. Source : Le Devoir, 7 janvier 1937, p.3 ; 8 janvier 1937, p.2 ; 12 janvier 1937, p.12.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...