Du poète Francis Jammes, 1897

, par Jean Provencher

J’écris dans un vieux kiosque…  J’écris dans un vieux kiosque si touffu qu’il en est humide et, comme un Chinois, j’écoute l’eau du bassin et la voix d’un oiseau — là près de la chute (chutt !!) d’eau. Je vais allumer ma pipe. Ça y est. J’en égalise la cendre. Puis le souvenir doucement descend […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/11/0...