Du rêve à la réalité : BAnQ Gaspé a 10 ans

, par Instantanés

 

Le 6 mai 2010, le dernier-né des centres d’archives régionaux de BAnQ est inauguré à Gaspé, soit 90 ans après la création des Archives de la province de Québec.

Afin de mieux comprendre les événements ayant conduit à la mise en place du dixième et dernier centre d’archives du réseau de BAnQ, permettons-nous de tracer les grands moments de l’évolution de l’institution.

Dans le but de préserver les archives du Régime français, mais aussi d’organiser les archives historiques de la province, le gouvernement du Québec crée les Archives de la province en 1920. Il nomme alors Pierre-Georges Roy comme archiviste. En 1961, dans le sillage de la Révolution tranquille, la gouvernance des Archives provinciales est assurée par le tout nouveau ministère des Affaires culturelles. À partir de 1970, l’institution est connue sous l’appellation des Archives nationales du Québec (ANQ). Dès l’année suivante, elle amorce un mouvement de régionalisation.

En 1971, le centre d’archives de Montréal ouvre ses portes. Il est suivi en 1975 par l’ouverture du centre de Trois-Rivières. En 1977 et 1978, les villes de Hull (aujourd’hui Gatineau) et de Chicoutimi (connue maintenant sous l’appellation de Saguenay) voient l’implantation d’un centre régional des Archives nationales du Québec. De 1978 à 1981, ce sont les villes de Rimouski, de Sherbrooke, de Rouyn-Noranda et enfin de Sept-Îles qui inaugurent leur centre régional d’archives, ce qui met fin au mouvement de régionalisation des Archives nationales du Québec.

En septembre 1988, lors du sommet socio-économique tenu à Carleton, la Société historique de la Gaspésie présente son projet de centre d’archives privées. Elle réclame alors le rapatriement des archives gouvernementales gaspésiennes conservées par les Archives nationales à Rimouski. À titre d’exemple, à l’époque, il prend plus de cinq heures de route à un citoyen de Percé pour consulter ces archives. À l’été 1990, la Société historique voit son service d’archives privées, situé à Gaspé, être agréé par le ministère de la Culture du Québec.

Ce n’est que 20 ans plus tard que le rêve du retour des archives publiques dans la région se concrétise. L’agrandissement du Musée de la Gaspésie en 2009 offre des espaces de conservation et de diffusion qui répondent aux normes archivistiques. Les nombreuses démarches entreprises par le milieu persuadent les instances de BAnQ d’implanter un point de service à Gaspé.

Au printemps 2010, les archives publiques gaspésiennes quittent le bureau de Rimouski pour être accueillies dans les nouveaux locaux de Gaspé. L’inauguration a lieu le 6 mai en présence de M. Guy Berthiaume, président-directeur général de BAnQ. Le 12 mai, c’est au tour du public d’avoir accès aux services de BAnQ Gaspé, et ce, dans l’une des plus belles salles de consultation au Québec.

 

Messieurs Gérard-Raymond Thériault, vice-président du Musée de la Gaspésie, et Guy Berthiaume, président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), lors de la signature de l’entente pour l’implantation du centre d’archives de BAnQ à Gaspé, mai 2010. Photo : Jean-Marie Fallu.

 

La salle de recherche partagée entre les usagers de BAnQ Gaspé et du centre d’archives privées agréé du Musée de la Gaspésie, 2019. Gracieuseté Musée de la Gaspésie. Photo : Mathieu Dupuis.

 

Même si le dernier-né du réseau de BAnQ est le plus petit, il conserve plus de 600 mètres de documents qui couvrent la période de 1766 à 2017. De plus, il accueille annuellement plusieurs centaines d’usagers.

 

Première page du procès-verbal d’une réunion du Conseil des terres de la Gaspésie tenue à New Carlisle le 19 juillet 1790 en présence de Nicholas Cox, Félix O’Hara, Daniel McPherson et Henry Rimphoff. BAnQ Gaspé (E17,S300,SS1,P1).

 

Pour en savoir plus :

« Musée de la Gaspésie : les archives publiques de retour au bercail ». Le Soleil, 6 septembre 2009. http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/3536603?docpos=32

 

André Ruest, technicien en documentation – BAnQ Gaspé

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...