Eau courante, toilettes à eau et dernières latrines à Montréal, 1856-1915

Gilles Lauzon
L’eau courante dans les logements et le passage des latrines aux W.-C. modifient les conditions de vie. Cette étude en précise la chronologie à Montréal. L’aqueduc mis en service fin 1856 dessert neuf ménages sur dix en 1871, mais peine à rejoindre les autres avant la fin du siècle. Quant aux toilettes à eau, on note une conversion massive de 1887 à 1895 dans la majorité des ménages ouvriers de Montréal, conversion qui se terminera grâce à un règlement municipal adopté en 1901.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/haf...