Écoutez le poète Charles Gill

, par Jean Provencher

Pourquoi garder vos anciennes lettres d’amour ? Brûlez-les. Gill rappelle d’abord la jalousie d’un millionnaire américain lorsqu’il découvrit les lettres d’amour passées de sa dulcinée. Immédiatement, il demanda le divorce, même si le précédent amoureux était mort de fièvres à Cuba. Et le poète québécois, qui signe Clairon, de rajouter : Que ceci serve donc de […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/06/0...