Écrire l’histoire de l’indépendantisme québécois

Jean-Philippe Carlos
Cet article propose de jeter un premier regard synthétique sur les tendances historiographiques et interprétatives qu’ont mises de l’avant les praticiens ayant oeuvré à l’historicisation du mouvement indépendantiste contemporain, de la fin des années 1960 aux premières décennies des années 2000. L’auteur met en lumière la manière dont les spécialistes ont interprété le déploiement de l’idée indépendantiste dans le contexte de la modernisation culturelle et socioéconomique de la société québécoise, mais aussi les approches méthodologiques privilégiées ayant servi à étudier les principaux regroupements indépendantistes du cycle politique 1945-1995.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/haf...