Élection au sein de l’Alliance autochtone

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’écrivain autochtone Bernard Assiniwi est porté à la présidence de l’Alliance autochtone du Québec par un vote à l’unanimité des 85 délégués venus de tous les coins de la province. « C’est l’autonomie financière que nous recherchons à atteindre dans les plus brefs délais possible », déclare le nouveau président, « et nous visons la reconnaissance des droits des 40 000 autochtones vivant hors réserve ».
L’écrivain autochtone Bernard Assiniwi est porté à la présidence de l’Alliance autochtone du Québec par un vote à l’unanimité des 85 délégués venus de tous les coins de la province. « C’est l’autonomie financière que nous recherchons à atteindre dans les plus brefs délais possible », déclare le nouveau président, « et nous visons la reconnaissance des droits des 40 000 autochtones vivant hors réserve ».
Source : La Presse, 23 juillet 1988, p. A4

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...