Élection d’Adhémar Raynault à la mairie de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Coup de théâtre ! Deux semaines avant les élections, le maire démissionnaire, Camillien Houde présente sa candidature. Raynault gagne tout de même de justesse les élections avec 56 212 voix contre 52 332 pour Houde et 18 913 pour Candide Rochefort, candidat supporté par le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis. Adhémar Raynault a été conseiller municipal de 1934 à 1936. Il s’agit pour lui d’un premier mandat à la mairie de Montréal. Lors de l’élection générale du 17 août 1936, Raynault défendra victorieusement les couleurs de l’Union nationale dans le compté de L’Assomption.Coup de théâtre ! Deux semaines avant les élections, le maire démissionnaire, Camillien Houde présente sa candidature. Raynault gagne tout de même de justesse les élections avec 56 212 voix contre 52 332 pour Houde et 18 913 pour Candide Rochefort, candidat supporté par le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis. Adhémar Raynault a été conseiller municipal de 1934 à 1936. Il s’agit pour lui d’un premier mandat à la mairie de Montréal. Lors de l’élection générale du 17 août 1936, Raynault défendra victorieusement les couleurs de l’Union nationale dans le compté de L’Assomption. Source : Bibliothèque de la législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, p.484.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...