Élection d’Ovide Mercredi au poste de chef national de l’Assemblée des Premières nations

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Avocat manitobain de 45 ans, Ovide Mercredi a notamment représenté l’Assemblée des Premières nations à titre de conseiller juridique, puis de directeur. Opposant à l’Accord du lac Meech qui a été défait l’année précédente, il promet, au moment de son élection, de ne pas appuyer d’initiatives « susceptibles d’engendrer de la violence ». Mercredi restera à la tête de l’Assemblée des Premières nations jusqu’en 1997. Avocat manitobain de 45 ans, Ovide Mercredi a notamment représenté l’Assemblée des Premières nations à titre de conseiller juridique, puis de directeur. Opposant à l’Accord du lac Meech qui a été défait l’année précédente, il promet, au moment de son élection, de ne pas appuyer d’initiatives « susceptibles d’engendrer de la violence ». Mercredi restera à la tête de l’Assemblée des Premières nations jusqu’en 1997. Source : La Presse, 13 juin 1991, p.B1. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1571.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...