Élection d’une première femme à l’Assemblée législative du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’élection partielle du 14 décembre 1961 a été rendue nécessaire à la suite du décès du député en fonction, le libéral Charles-Aimé Kirkland. Il était le père de Claire Kirkland-Cagrain. La nouvelle députée est élue avec une avance de plus de 50 000 voix, une majorité sans précédent au Québec.L’élection partielle du 14 décembre 1961 a été rendue nécessaire à la suite du décès du député en fonction, le libéral Charles-Aimé Kirkland. Il était le père de Claire Kirkland-Cagrain. La nouvelle députée est élue avec une avance de plus de 50 000 voix, une majorité sans précédent au Québec. Source : Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, p.302. Simonne Monet-Chartrnad, pionnières québécoises et regroupements de femmes, Montréal, éd. du remue-ménage, 1990, p.365.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...