Élection de Gilles Lamontagne à la mairie de Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Lamontagne sera le premier président du conseil de la Communauté urbaine de Québec après sa création, en 1970. Pendant ses mandats à la mairie de Québec, la ville connaît plusieurs transformations : l’assainissement et la canalisation de la rivière Saint-Charles -qui se termine en 1974- , la construction d’une usine de traitement des eaux, la municipalisation des trottoirs, la création de services des Parcs, des Loisirs et de la Circulation, etc.. De plus, c’est pendant cette période que l’on met sur pied des programmes de rénovation des quartiers et la construction de loyers à prix modique. Entre 1969 et 1973, le territoire de Québec continue également de s’agrandir avec la fusion des villes de Les Saules, Duberger, Neufchâtel et Charlesbourg-Ouest. Entre 1977 et 1984, Lamontagne siégera à la Chambre des communes. Il occupera quelques ministères, dont celui de la Défense nationale, dans le cabinet du premier ministre Pierre Elliott Trudeau. De 1984 à 1990, il sera ensuite lieutenant-gouverneur du Québec.Lamontagne sera le premier président du conseil de la Communauté urbaine de Québec après sa création, en 1970. Pendant ses mandats à la mairie de Québec, la ville connaît plusieurs transformations : l’assainissement et la canalisation de la rivière Saint-Charles -qui se termine en 1974- , la construction d’une usine de traitement des eaux, la municipalisation des trottoirs, la création de services des Parcs, des Loisirs et de la Circulation, etc.. De plus, c’est pendant cette période que l’on met sur pied des programmes de rénovation des quartiers et la construction de loyers à prix modique. Entre 1969 et 1973, le territoire de Québec continue également de s’agrandir avec la fusion des villes de Les Saules, Duberger, Neufchâtel et Charlesbourg-Ouest. Entre 1977 et 1984, Lamontagne siégera à la Chambre des communes. Il occupera quelques ministères, dont celui de la Défense nationale, dans le cabinet du premier ministre Pierre Elliott Trudeau. De 1984 à 1990, il sera ensuite lieutenant-gouverneur du Québec. Source : Louis-Marie Côté et al., Les maires de la vieille capitale, Québec, Société historique de Québe, 1980, p.85-87.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...