Élection de Michel Gauthier au poste de chef du Bloc québécois

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Au cours de cette course, Michel Gauthier a eu comme principale opposante la député Francine Lalonde. Faisant allusion à l’ancien chef du Bloc, devenu premier ministre du Québec, Gauthier déclare le jour de son élection : « Je ne veux pas chausser les bottes de Lucien Bouchard
. Je vais chausser les miennes et nous marcherons dans la même direction ». Le 2 décembre suivant, Gauthier annoncera qu’il quitte ses fonctions. C’est Gilles Duceppe qui lui succédera. Au cours de cette course, Michel Gauthier a eu comme principale opposante la député Francine Lalonde. Faisant allusion à l’ancien chef du Bloc, devenu premier ministre du Québec, Gauthier déclare le jour de son élection : « Je ne veux pas chausser les bottes de Lucien Bouchard
. Je vais chausser les miennes et nous marcherons dans la même direction ». Le 2 décembre suivant, Gauthier annoncera qu’il quitte ses fonctions. C’est Gilles Duceppe qui lui succédera. Source : Le Devoir, 19 février 1996, p.A3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...