Élection des conservateurs de Richard B. Bennett à la Chambre des communes à Ottawa

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les problèmes économiques que connaît le Canada en 1930 semblent profiter aux conservateurs. Malgré la majorité obtenue par ces derniers à la grandeur du Canada, ils ne réussissent cependant pas à se rallier une majorité de Québecois. Les libéraux de Mackenzie King obtiennent en effet 53,2% des voix au Québec et 40 sièges sur une possibilité de 65.Les problèmes économiques que connaît le Canada en 1930 semblent profiter aux conservateurs. Malgré la majorité obtenue par ces derniers à la grandeur du Canada, ils ne réussissent cependant pas à se rallier une majorité de Québecois. Les libéraux de Mackenzie King obtiennent en effet 53,2% des voix au Québec et 40 sièges sur une possibilité de 65. Source : Craig Brown, Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.538-542. Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB Éditeur, 1989, 400 p. . Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain : Le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal Express, 1986, p.125-126. Howard A. Scarrow, Canada Votes : A Handbook of Federal and Provincial Election Data, New Orleans, The Hauser Press, 1962, p.88-101.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...