En attente de clients, les cochers s’amusent

, par Jean Provencher

Mais ça ne plaît pas à tout le monde. Sous le titre « Cochers en liesse », un journaliste de La Patrie y va de ce commentaire, le 20 décembre 1882. Histoire de se réchauffer et d’éviter l’onglée, les cochers de la place Jacques Cartier s’amusaient hier à se lancer des boules de neige et à s’entrechasser […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/12/2...