En ville, les étés de 1900 sont tellement difficiles pour les enfants

, par Jean Provencher

Nous jetions ces jours derniers le cri d’alarme à propos de la mort épouvantable de nos bébés. Seulement la semaine dernière, 98 sont morts. Un employé du bureau d’hygiène a préparé une statistique démontrant que plusieurs de ces enfants qui meurent à Montréal viennent des municipalités voisines et même de l’étranger. Chez les Sœurs Grises, […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/07/3...