En voilà un qui parle aux feuilles !

, par Jean Provencher

L’autre jour, j’errais dans une avenue, mes regards rêveurs s’arrêtèrent sur des feuilles rougies au froid et au soleil d’automne. Comme elles étaient délicatement nuancées ! Comme leurs tons variés tranchaient sur le ciel gris, uniforme ! Intérieurement, je me pris à leur dire à ces petites choses mouvantes veinées de rouge et de bleu : […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/10/1...