Encore un découvreur du mouvement perpétuel

, par Jean Provencher

Celui-ci s’appelle Élie Larocque. Il habite le 14, Jubilee Court, à Montréal. Voyons voir. D’abord, mis en contexte du journaliste de La Patrie. De tous les rêves qui hantent le cerveau humain, de tous les projets caressés par les inventeurs, le plus persistant est celui du mouvement perpétuel. Tout a été essayé pour arriver à […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/12/1...