Encore une croisière du Pilot sur le Saint-Laurent, plutôt qu’une simple traversée Québec-Lévis !

, par Jean Provencher

Pas facile, en hiver, d’être capitaine d’un traversier dont les moteurs sont faiblards. Et les grands vents n’aident pas. Le fort vent du Nord-Est qui sévit depuis hier soir empêche les bateaux traversiers de faire leurs voyages aux heures régulières. Le fort courant et l’amoncellement de glace rendent la navigation impossible. Les capitaines de bateaux […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/01/0...