Entre ville et campagnes, les subdélégués de l’intendance canadienne (1675-1763)

Sébastien Didier
| :
De 1675 à 1763, la colonie de Nouvelle-France est administrée par un intendant qui
délègue dans les villes une partie de ses pouvoirs à des subdélégués. Ayant toute sa
confiance et commis pour l’informer et exécuter ses ordres sur « toutes sortes d’affaire »,
ils agissent aussi bien en ville qu’à la campagne, diffusant l’autorité et la justice de
l’intendant dans toute la province. Plus que la domination des notables urbains en milieu
rural, nos travaux montrent à quel point le réseau de l’intendant s’adapte aux localités,
notamment par le recrutement des subdélégués.
| :
Between 1675 and 1763, to assist in the colony’s governance, the intendant of New
France was appointing sub-delegates in the towns. He delegated part of his powers to these
officers whom he trusted to inform him and execute his orders concerning “all sorts of
affairs”. Deployed over the entire territory, urban and rural, these sub-delegates extended
the intendant’s authority and jurisdiction throughout the province. Our research shows that,
in addition to a dominance of urban notables in rural areas, the intendant’s administrative
strategies were adapted to local circumstances, notably through the recruitment of
sub-delegates.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1038291ar