Entrée d’Arthur Sauvé à l’Assemblée législative comme chef de l’Opposition

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’entrée de Sauvé comme chef de l’Opposition fait suite à la défaite de Philémon Cousineau lors de l’élection générale du 22 mai 1916. Journaliste de carrière, Sauvé deviendra officiellement chef du Parti conservateur du Québec en 1922. Il sera cependant impuissant à donner le pouvoir à cette formation qu’il quittera en 1929. L’entrée de Sauvé comme chef de l’Opposition fait suite à la défaite de Philémon Cousineau lors de l’élection générale du 22 mai 1916. Journaliste de carrière, Sauvé deviendra officiellement chef du Parti conservateur du Québec en 1922. Il sera cependant impuissant à donner le pouvoir à cette formation qu’il quittera en 1929. Source : Le Devoir, 8 novembre 1916, p.1. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain : de la Confédération à la crise, 1867-1929, Montréal, Boréal Express, 1979, p.558-560. Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, p.521-522.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...