Et voici que Nérée Beauchemin s’avance à son tour

, par Jean Provencher

Il est très rare qu’on retrouve dans la presse québécoise d’il y a 100 ans un texte de l’écrivain Nérée Beauchemin (1850-1931), originaire de Yamachiche. Le Franco-Canadien du 21 avril 1892 propose ici un de ses poèmes, Avril.    AVRIL Est-ce l’avril ? Sur la colline, Rossignole une voix câline, De l’aube […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/04/1...