Évacuation d’une partie du village de Kuujjuarapik

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les personnes évacuées, en majorité des personnes âgées et des enfants cris ou inuit, sont transportées par avion vers Radisson ou Chisasibi. La Sécurité civile s’assurera que ces personnes ne seront plus incommodées par la fumée avant d’autoriser leur retour à Kuujjuarapik, un village de 1000 habitants.Les personnes évacuées, en majorité des personnes âgées et des enfants cris ou inuit, sont transportées par avion vers Radisson ou Chisasibi. La Sécurité civile s’assurera que ces personnes ne seront plus incommodées par la fumée avant d’autoriser leur retour à Kuujjuarapik, un village de 1000 habitants. Source : Le Devoir, 1er août 2000 p. A2. http://www.autochtones.com/fr/archives/, 2 avril 2001

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...