Excuses officielles du gouvernement fédéral à l’endroit des Canadiens d’origine japonaise

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Un montant de 300 millions de dollars accompagne ces excuses. Environ 14 000 personnes en profiteront, dont quelques 500 qui vivent au Québec. Il y a eu, en tout, près de 22 000 Canadiens d’origine japonaise internés pendant la guerre. La décision de leur offrir des excuses officielles et un montant compensatoire a été approuvée par tous les partis en chambre. Un montant de 300 millions de dollars accompagne ces excuses. Environ 14 000 personnes en profiteront, dont quelques 500 qui vivent au Québec. Il y a eu, en tout, près de 22 000 Canadiens d’origine japonaise internés pendant la guerre. La décision de leur offrir des excuses officielles et un montant compensatoire a été approuvée par tous les partis en chambre. Source : La Presse, 23 septembre 1988, p.B1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...