Fin de la grève à la Société des alcools du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette grève, qui a commencé le 19 novembre 2004, a fait beaucoup parler à travers le Québec, particulièrement pendant la période des Fêtes. La stratégie syndicale a contribué à une baisse des ventes de la SAQ, mais de nombreux consommateurs ont tout de même franchi les piquets de grève, créant des tensions aux portes de certaines succursales. À partir de la mi-janvier, les intérêts des employés ont été défendus par la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Cette décision semble accélérer les négociations qui mènent à une entente de principe, le 4 février. Des compromis sont faits de part et d’autre sur des questions comme la sécurité d’emploi ou l’affectation des employés à temps partiel. Sur le plan salarial, les employés recevront une augmentation de 8,5 % sur quatre ans. Le nouveau contrat de travail sera valide jusqu’au 31 mars 2009.Cette grève, qui a commencé le 19 novembre 2004, a fait beaucoup parler à travers le Québec, particulièrement pendant la période des Fêtes. La stratégie syndicale a contribué à une baisse des ventes de la SAQ, mais de nombreux consommateurs ont tout de même franchi les piquets de grève, créant des tensions aux portes de certaines succursales. À partir de la mi-janvier, les intérêts des employés ont été défendus par la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Cette décision semble accélérer les négociations qui mènent à une entente de principe, le 4 février. Des compromis sont faits de part et d’autre sur des questions comme la sécurité d’emploi ou l’affectation des employés à temps partiel. Sur le plan salarial, les employés recevront une augmentation de 8,5 % sur quatre ans. Le nouveau contrat de travail sera valide jusqu’au 31 mars 2009. Source : Le Devoir, 9 février 2005, p.1 et A8. La Presse, 5 février 2005, p.1 et A8 ; 9 février 2005, p.A4 ; 11 février 2005, p.A12.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...