Finalement, elles sont huit

, par Jean Provencher

Les trois premières plastronnant dès le départ. Et cinq autres bien camouflées. L’été n’est pas aux groseilles à maquereau.    

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/07/2...