Fondation de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Dès la création de l’Université de Sherbrooke, en 1954, la Faculté des arts a organisé des formations en pédagogie s’adressant à différentes clientèles enseignantes. En 1955, l’Université met sur pied une École normale et, en 1957, un Institut de pédagogie. En 1961, est fondée une Faculté de pédagogie. Elle devient l’année suivante la Faculté des sciences de l’éducation. À la suite de changements majeurs, elle prendra son nom actuel en 1981. Comme l’ensemble des autres facultés et départements d’éducation des universités québécoises, la Faculté d’éducation a vécu au cours de ses deux premières décennies d’existence une période d’insertion en milieu universitaire, ce qui lui a permis de démontrer sa capacité à s’inscrire dans un tel contexte. Actuellement, la Faculté d’éducation assume au Québec un rôle prépondérant dans la formation des professionnelles et professionnels oeuvrant en éducation. Elle a développé des champs d’expertise reconnus tant en recherche que par ses partenaires dans différents milieux éducationnels. La Faculté d’éducation place au centre de ses orientations la formation de ses étudiantes et de ses étudiants dans une perspective de professionnalisation. Elle situe l’enseignement, la recherche, les services universitaires et les services à la collectivité sur le plan des stratégies éducatives en les mettant au service de la formation. C’est d’ailleurs en fonction de ces orientations qu’elle a adopté sa dénomination actuelle. 

Dès la création de l’Université de Sherbrooke, en 1954, la Faculté des arts a organisé des formations en pédagogie s’adressant à différentes clientèles enseignantes. En 1955, l’Université met sur pied une École normale et, en 1957, un Institut de pédagogie. En 1961, est fondée une Faculté de pédagogie. Elle devient l’année suivante la Faculté des sciences de l’éducation. À la suite de changements majeurs, elle prendra son nom actuel en 1981. Comme l’ensemble des autres facultés et départements d’éducation des universités québécoises, la Faculté d’éducation a vécu au cours de ses deux premières décennies d’existence une période d’insertion en milieu universitaire, ce qui lui a permis de démontrer sa capacité à s’inscrire dans un tel contexte. Actuellement, la Faculté d’éducation assume au Québec un rôle prépondérant dans la formation des professionnelles et professionnels oeuvrant en éducation. Elle a développé des champs d’expertise reconnus tant en recherche que par ses partenaires dans différents milieux éducationnels. La Faculté d’éducation place au centre de ses orientations la formation de ses étudiantes et de ses étudiants dans une perspective de professionnalisation. Elle situe l’enseignement, la recherche, les services universitaires et les services à la collectivité sur le plan des stratégies éducatives en les mettant au service de la formation. C’est d’ailleurs en fonction de ces orientations qu’elle a adopté sa dénomination actuelle. 

Source :

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...