Fondation de la Filature Lanara Limitée - Lanara Textiles Limited.

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’idée d’implanter une telle industrie à Asbestos venait notamment de la conviction de plusieurs intervenants (dont des gens d’affaires), que la diversification industrielle locale devenait de plus en plus une nécessité économique incontournable pour permettre la création de nouveaux emplois. À Asbestos, la seule industrie qui existait alors était celle de la Canadian Johns-Manville Co., une compagnie spécialisée dans l’extraction et la vente du minerai d’amiante. La Canadian Johns-Manville fut propriétaire de la mine Jeffrey de 1916 à 1983.L’idée d’implanter une telle industrie à Asbestos venait notamment de la conviction de plusieurs intervenants (dont des gens d’affaires), que la diversification industrielle locale devenait de plus en plus une nécessité économique incontournable pour permettre la création de nouveaux emplois. À Asbestos, la seule industrie qui existait alors était celle de la Canadian Johns-Manville Co., une compagnie spécialisée dans l’extraction et la vente du minerai d’amiante. La Canadian Johns-Manville fut propriétaire de la mine Jeffrey de 1916 à 1983. Source : Gazette officielle, Québec, 1er décembre 1945.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...