Fondation du Bloc populaire canadien

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Maxime Raymond
est soutenu par plusieurs nationalistes dont René Chaloult, le chanoine Lionel Groulx
, Pierre Gauthier et le docteur Philippe Hamel
. En plus de la lutte contre la conscription, le programme du parti est centré autour du bien-être de la famille, des droits des Canadiens français à Ottawa et de l’autonomie provinciale. De plus, le Bloc soutient le corporatisme, le syndicalisme et la nationalisation de l’électricité.Maxime Raymond
est soutenu par plusieurs nationalistes dont René Chaloult, le chanoine Lionel Groulx
, Pierre Gauthier et le docteur Philippe Hamel
. En plus de la lutte contre la conscription, le programme du parti est centré autour du bien-être de la famille, des droits des Canadiens français à Ottawa et de l’autonomie provinciale. De plus, le Bloc soutient le corporatisme, le syndicalisme et la nationalisation de l’électricité. Source : Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.139-143. Paul-André Comeau, Le Bloc populaire, 1942-1948, Montréal, Québec/Amérique, 1982, 478 p.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...