Fondation du journal « Le Monde ouvrier »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Ex-président du CMTM, Gustave Francq
sera une des figures dominantes du syndicalisme québécois pendant la première moitié du XXe siècle. Dans les pages du « Monde ouvrier », il analyse les grandes questions ouvrières de son temps et se porte à la défense des unions internationales. « Le Monde ouvrier » deviendra éventuellement l’organe officiel de la Fédération provinciale du travail du Québec (FPTQ) puis de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ).Ex-président du CMTM, Gustave Francq
sera une des figures dominantes du syndicalisme québécois pendant la première moitié du XXe siècle. Dans les pages du « Monde ouvrier », il analyse les grandes questions ouvrières de son temps et se porte à la défense des unions internationales. « Le Monde ouvrier » deviendra éventuellement l’organe officiel de la Fédération provinciale du travail du Québec (FPTQ) puis de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ). Source : Fédération des travailleurs du Québec, L’histoire de la FTQ : les grandes dates, Montréal, FTQ, 1997.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...