Fondation du théâtre du Rideau Vert

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

N’ayant pas de salle permanente à ses premières années d’existence, le Rideau Vert se produit sur différentes scènes de Montréal, dont le Monument National, en 1956. On y présente d’abord des pièces du répertoire classique mais, peu à peu, on y ajoute des créations québécoises. La présentation des « Belles-Soeurs », de Michel Tremblay, à la fin des années 60, vient consacrer la réputation de cette institution qui a su naviguer entre les grands classiques et la promotion du théâtre québécois.N’ayant pas de salle permanente à ses premières années d’existence, le Rideau Vert se produit sur différentes scènes de Montréal, dont le Monument National, en 1956. On y présente d’abord des pièces du répertoire classique mais, peu à peu, on y ajoute des créations québécoises. La présentation des « Belles-Soeurs », de Michel Tremblay, à la fin des années 60, vient consacrer la réputation de cette institution qui a su naviguer entre les grands classiques et la promotion du théâtre québécois. Source : Simonne Monet-Chartrand, Pionnières québécoises et regroupements de femmes, Montréal, Remue-Ménage, 1990, p.293-294. Renée Legris, Jean-Marc Larrue, André-G Bourassa, Gilbert David, Le théâtre au Québec 1825-1980, Montréal, VLB, 1988, p.102.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...