Fondation officielle du mouvement des Cercles des jeunes naturalistes

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’idée de former ce mouvement a fait son apparition à la suite d’un concours de botanique organisé par le journal « Le Devoir ». Le frère Marie-Victorin (Conrad Kirouac
) joue un rôle actif au sein des Cercles des jeunes naturalistes qui sont sous l’égide la Société canadienne d’histoire naturelle. Dès 1932, 300 cercles de ce genre auront vu le jour au Québec. Ils regroupent essentiellement des jeunes étudiants et étudiantes issus des niveaux primaires et secondaires. L’idée de former ce mouvement a fait son apparition à la suite d’un concours de botanique organisé par le journal « Le Devoir ». Le frère Marie-Victorin (Conrad Kirouac
) joue un rôle actif au sein des Cercles des jeunes naturalistes qui sont sous l’égide la Société canadienne d’histoire naturelle. Dès 1932, 300 cercles de ce genre auront vu le jour au Québec. Ils regroupent essentiellement des jeunes étudiants et étudiantes issus des niveaux primaires et secondaires. Source : Luc Chartrand, Raymond Duchesne, Yves Gingras, Histoire des sciences au Québec, Montréal, Boréal, 1987, p.263.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...