François Séguin. D’obscurantisme et de lumières : la bibliothèque publique au Québec des origines au 21e siècle, Montréal, Hurtubise, 2016, 657 p.

Gilles Gallichan

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1050792ar