Heures effeuillées

, par Jean-Louis Lessard

Alice Lemieux, Heures effeuillées, Québec, s. e.,
1926, 138 pages (Préface d’Alphonse Désilets)

Le recueil est dédié à ses
parents. Il compte trois parties : Les heures jolies, Les heures
chéries, Les heures bénies.

Comme presque tous les auteurs de
l’époque, Lemieux commence par un acte d’humilité : « Elle est pauvre
[sa poésie], et je suis un humble troubadour, / Mais je te l’offre au

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...