Hommage à cette chère Colinette

, par Jean Provencher

Le premier amour. Colinette Colinette était son nom, Elle habitait un village Où l’été dans mon jeune âge, J’allais passer la moisson. Ce n’était qu’une fillette, Je n’étais qu’un écolier ; Elle est morte en février, Pauvre Colinette ! Lorsque nous courions tous deux Dans la verdoyante allée, Comme elle était essoufflée ; Comme j’étais […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/10/2...