Ici, il s’agit manifestement d’une vieille reine Bombus fervidus (Bourdon ardent), dont le corps est presque entièrement couvert de poils jaune pâle

, par Jean Provencher

À l’observer, on voit qu’elle se cherche. À la fin du mois de juin, l’heure n’est plus aux vieilles reines. Elles ont vraiment donné ce qu’elles pouvaient. Les jeunes, à l’état de larves en mai, prennent maintenant la place. Pour en savoir plus sur ce bourdon, voir ce billet. Je l’ai écrit à quelques reprises, […]

Voir en ligne : https://jeanprovencher.com/2020/06/...