Inauguration de la piste de course Blue Bonnets à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Impressionné, le journaliste de « La Presse » décrit en ces mots la piste et les structures qui l’entourent : « Chacun a admiré comme il convient la beauté et le pittoresque du champ de course, la coquette maison du club, les vastes estrades, et les pavillons de tous genres construits pour différents usages. » Malgré une température incertaine, environ 3 000 personnes se présentent à Blue Bonnets lors de cette journée inaugurale. De nombreux dignitaires participent à l’événement. Les amateurs ont droit à six courses. La quatrième, baptisée Mont-Royal Handicap, offre une bourse de 2 500 dollars. Elle est remportée par Lotus Eater qui couvre la distance d’un mille et quart en un peu plus de 2 minutes et 8 secondes. Au cours du XXe siècle, Blue Bonnets sera dirigée par des hommes d’affaires de renom comme Léo Dandurand, Jean-Louis Lévesque et Paul Desmarais.Impressionné, le journaliste de « La Presse » décrit en ces mots la piste et les structures qui l’entourent : « Chacun a admiré comme il convient la beauté et le pittoresque du champ de course, la coquette maison du club, les vastes estrades, et les pavillons de tous genres construits pour différents usages. » Malgré une température incertaine, environ 3 000 personnes se présentent à Blue Bonnets lors de cette journée inaugurale. De nombreux dignitaires participent à l’événement. Les amateurs ont droit à six courses. La quatrième, baptisée Mont-Royal Handicap, offre une bourse de 2 500 dollars. Elle est remportée par Lotus Eater qui couvre la distance d’un mille et quart en un peu plus de 2 minutes et 8 secondes. Au cours du XXe siècle, Blue Bonnets sera dirigée par des hommes d’affaires de renom comme Léo Dandurand, Jean-Louis Lévesque et Paul Desmarais. Source : La Presse, 5 juin 1907, p.3, 6 juin 1907, p.3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...