Inauguration du complexe hydroélectrique de Churchill Falls

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

En tout, un milliard de pieds cubes d’eau alimentent les gigantesques turbines de ce complexe. Le projet de Churchill Falls remonte aux années 60. Il a été mené à terme après de nombreuses et intenses négociations entre Québec et Terre-Neuve. Pour le premier ministre Trudeau : « ...le harnachement des chutes Churchill représente un des plus grands moments de notre génie créateur, une des plus importantes réalisations de notre histoire. » Pour sa part, le premier ministre Bourassa affirme : « N’eût été sa participation (le Québec) l’on peut se demander si ce gigantesque projet eut été réalisé », des propos qui ne soulèvent pas l’enthousiasme de cet auditoire composé en grande partie de Terre-Neuviens. Le rôle de pionnier de l’ex-premier ministre Joey Smallwood est souligné au cours des discours. Ce dernier ne participe toutefois pas à la cérémonie. En tout, un milliard de pieds cubes d’eau alimentent les gigantesques turbines de ce complexe. Le projet de Churchill Falls remonte aux années 60. Il a été mené à terme après de nombreuses et intenses négociations entre Québec et Terre-Neuve. Pour le premier ministre Trudeau : « ...le harnachement des chutes Churchill représente un des plus grands moments de notre génie créateur, une des plus importantes réalisations de notre histoire. » Pour sa part, le premier ministre Bourassa affirme : « N’eût été sa participation (le Québec) l’on peut se demander si ce gigantesque projet eut été réalisé », des propos qui ne soulèvent pas l’enthousiasme de cet auditoire composé en grande partie de Terre-Neuviens. Le rôle de pionnier de l’ex-premier ministre Joey Smallwood est souligné au cours des discours. Ce dernier ne participe toutefois pas à la cérémonie. Source : Le Devoir, 17 juillet 1972, p.1 et 6. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.500.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...