Inauguration du prolongement du métro vers Laval

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

C’est sous le gouvernement de Lucien Bouchard que le projet de prolongement du métro vers Laval voit le jour. D’abord estimé à 179 millions de dollars, il ne tarde pas à dépasser les coûts prévus initialement, ce qui lui attirera de nombreuses critiques. Lorsque les travaux sont complétés, au printemps 2007, trois stations sont en opération (Cartier, de la Concorde, Montmorency). L’inauguration, le 26 avril 2007, est perturbée par des employés municipaux de Laval et Montréal dont le contrat de travail est expiré. Pour leur part, les dignitaires présents mettent l’accent sur les aspects positifs du projet, notamment sa dimension environnementale et son impact sur la circulation automobile entre Montréal et Laval, qui compte 370 000 habitants. On évalue à quelques dizaines de milliers le nombre d’usagers qui devraient avoir recours au métro Laval sur une base quotidienne. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le maire de Montréal, Gérald Tremblay sont présents lors de l’inauguration. Il en va de même du maire de Laval, Gilles Vaillancourt, selon qui il s’agit de l’événement le plus important dans l’histoire de sa ville dont la fondation remonte à 1965.C’est sous le gouvernement de Lucien Bouchard que le projet de prolongement du métro vers Laval voit le jour. D’abord estimé à 179 millions de dollars, il ne tarde pas à dépasser les coûts prévus initialement, ce qui lui attirera de nombreuses critiques. Lorsque les travaux sont complétés, au printemps 2007, trois stations sont en opération (Cartier, de la Concorde, Montmorency). L’inauguration, le 26 avril 2007, est perturbée par des employés municipaux de Laval et Montréal dont le contrat de travail est expiré. Pour leur part, les dignitaires présents mettent l’accent sur les aspects positifs du projet, notamment sa dimension environnementale et son impact sur la circulation automobile entre Montréal et Laval, qui compte 370 000 habitants. On évalue à quelques dizaines de milliers le nombre d’usagers qui devraient avoir recours au métro Laval sur une base quotidienne. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le maire de Montréal, Gérald Tremblay sont présents lors de l’inauguration. Il en va de même du maire de Laval, Gilles Vaillancourt, selon qui il s’agit de l’événement le plus important dans l’histoire de sa ville dont la fondation remonte à 1965. Source : Le Devoir, 27 avril 2007, p. A3. La Presse, 27 avril 2007, p. A9. http://www1.radio-canada.ca/nouvelles/regional/modele.asp?page=/regions/Montreal/2007/04/28/001-metro-laval-ouvert.shtml  ;
http://www1.radio-canada.ca/nouvelles/regional/modele.asp?page=/regions/Montreal/2007/04/26/002-Metro-Laval-prolongement.shtml

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...