Inauguration officielle de la voie maritime du Saint-Laurent

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La voie du Saint-Laurent, une des plus grandes routes maritimes au monde, est ouverte à la circulation depuis le 25 avril. Elle a nécessité un investissement de 475 millions et l’emploi de 60 000 ouvriers. Lors de son inauguration, 26 navires franchissent les sept écluses qui séparent le golfe Saint-Laurent des Grands Lacs. Cette journée marque l’arrivée à terme d’un projet qui germe depuis plusieurs décennies. Plusieurs industries canadiennes et américaines tireront avantage de la voie maritime, notament les entreprises minières du nord du Québec qui l’utiliseront pour rejoindre les marchés américains.La voie du Saint-Laurent, une des plus grandes routes maritimes au monde, est ouverte à la circulation depuis le 25 avril. Elle a nécessité un investissement de 475 millions et l’emploi de 60 000 ouvriers. Lors de son inauguration, 26 navires franchissent les sept écluses qui séparent le golfe Saint-Laurent des Grands Lacs. Cette journée marque l’arrivée à terme d’un projet qui germe depuis plusieurs décennies. Plusieurs industries canadiennes et américaines tireront avantage de la voie maritime, notament les entreprises minières du nord du Québec qui l’utiliseront pour rejoindre les marchés américains. Source : Le Devoir, 27 juin 1959, p.1-2. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert et François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Boréal, 1986, p.207-215, 264-267. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2592-2593.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...