Incendie dévastateur à Magog

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Une dizaine de commerces de la rue Principale sont rasés par les flammes qui ont pris naissance dans l’Hôtel de ville de cette localité de près de 4 000 habitants. Ironiquement, l’équipement pour combattre les incendies était précisement entreposé dans ce bâtiment, ce qui a forcé les autorités locales à demander l’aide des pompiers de Sherbrooke.Une dizaine de commerces de la rue Principale sont rasés par les flammes qui ont pris naissance dans l’Hôtel de ville de cette localité de près de 4 000 habitants. Ironiquement, l’équipement pour combattre les incendies était précisement entreposé dans ce bâtiment, ce qui a forcé les autorités locales à demander l’aide des pompiers de Sherbrooke. Source : Serge Gaudreau, Au fil du temps : histoire de l’industrie textile à Magog (1883-1993), Magog, (s.é.), 1995, 239 pages.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...