Incendie mortel dans une maison d’accueil

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cet incendie remet en question les méthodes d’inspection du gouvernement québécois puisque cet immeuble est classé A par le ministère du travail. Le ministre Claude Castonguay affirme à ce sujet : « Toutes les informations disponibles indiquent que le Foyer Bernadette répondait adéquatement aux exigences de sécurité du ministère du Travail, la dernière inspection ne remontant qu’au 25 août dernier. Même si cette tragédie semble purement accidentelle à première vue, une enquête sera effectuée. »Cet incendie remet en question les méthodes d’inspection du gouvernement québécois puisque cet immeuble est classé A par le ministère du travail. Le ministre Claude Castonguay affirme à ce sujet : « Toutes les informations disponibles indiquent que le Foyer Bernadette répondait adéquatement aux exigences de sécurité du ministère du Travail, la dernière inspection ne remontant qu’au 25 août dernier. Même si cette tragédie semble purement accidentelle à première vue, une enquête sera effectuée. » Source : Le Devoir, 5 novembre 1970, p.1-2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...