Inondations à la suite d’une importante crue printannière

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La montée de la rivière des Prairies et de la rivière des Milles-Îles force l’évacuation de 281 familles. Une forte pluie, combinée à la fonte des neiges, cause aussi de nombreux dégâts dans des villes comme Laval où 350 familles sont affectées. Le gonflement des rivières Outaouais, Richelieu et Chaudière entraîne de nombreuses évacuations, forçant la Protection civile à rester sur le qui-vive.La montée de la rivière des Prairies et de la rivière des Milles-Îles force l’évacuation de 281 familles. Une forte pluie, combinée à la fonte des neiges, cause aussi de nombreux dégâts dans des villes comme Laval où 350 familles sont affectées. Le gonflement des rivières Outaouais, Richelieu et Chaudière entraîne de nombreuses évacuations, forçant la Protection civile à rester sur le qui-vive. Source : La Presse, 29 mars 1976, p.1 et C11, 30 mars 1976, supp., 31 mars 1976, p.E11.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...