Je me souviens

, par Jean-Louis Lessard

Georges A. Boucher, Je me souviens, Montréal, Arbour & Dupont, 1933, 114 pages (Préface de l’auteur)En préface, Boucher raconte que c’est une lettre élogieuse d’Edmond de Nervers, qui avait entendu quelques strophes d’un de ses poèmes sur la ville de Québec, qui l’avait incité à écrire, ce qu’il fit durant ses rares temps libres que lui laissait la pratique de la médecine. Georges Alphonse

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...